Arbres de Paris
 


Le laurier des Iroquois (Sassafras albidum, Sassafras officinale, sassafras commun, sassafras américain) est un petit arbre à feuillage caduc originaire d'Amérique du Nord.
Il fait partie de la famille des Lauraceae, comme le laurier-sauce, le cannellier, le camphrier ou l'avocatier.

De croissance généralement rapide, il peut atteindre une vingtaine (voire une quarantaine) de mètres de haut.

D'arbuste au port buissonnant dense, il peut dans de bonnes conditions, devenir un petit arbre au port arrondi, puis un arbre au port pyramidal à couronne arrondie.

Ses feuilles, disposées de manière alterne sur les rameaux, peuvent se présenter sous des formes différentes : certaines sont simplement ovales allongées terminées en pointes, d'autres sont divisées en deux lobes et d'autre encore en trois lobes (un peu comme des feuilles de figuier).
Vert clair brillant sur le dessus, vert un peu bleu et duveteux en dessous, elles prennent de belles teintes chaudes à l'automne, jaune, rose, rouge, orange.

La floraison intervient entre mars et mai, parfois juin, souvent avant l'apparition des feuilles, sous forme de petites grappes pendantes de petites fleurs nectarifères à l'aisselle des feuilles.
Sur les pieds mâles, les fleurs comportent 6 (parfois 5) pétales jaunes, verdâtres ou blancs (botaniquement parlant, il ne s'agit pas vraiment de pétales, mais plutôt de tépales comme chez le magnolia ou le tulipier) et une dizaine d'étamines.
Sur les pieds femelles, les fleurs comportent également 6 tépales jaunes, verdâtres ou blancs , quelques petites étamines stériles et un pistil.

Les fleurs femelles se transforment en automne en petits fruits ovales bleu-noir brillant, portés par un pédoncule rouge muni d'un étrange renflement presqu'aussi gros que le fruit. Chaque fruit contient un noyau.

L'écorce gris-brun du tronc, d'abord lisse, devient rapidement et de plus en plus profondément crevassée.

Les feuilles, l'écorce et les fleurs dégagent au froissement une forte odeur aromatique et épicée avec des notes citronnées, boisées, camphrées...


Le laurier des Iroquois (surtout l'écorce de racines) était utilisé par les amérindiens pour ses vertus médicinales :
Il serait efficace contre les calculs rénaux, l'hypertension, les maux de dents, les rhumatismes, la goutte, les affections cutanées, les troubles gastro-intestinaux, les rhumes, les troubles menstruels, l'irritation des yeux, la syphilis...

On peut extraire des racines, par entrainement à la vapeur, une huile essentielle qui aurait quelque efficacité comme antiseptique dentaire, comme antalgique, comme calmant, comme anti-poux, contre l'addiction au tabac, contre les affections urinaires, les problèmes cutanés, la goutte, l'hypertension, la constipation, les douleurs musculaires ou articulaires, l'irritation du nez ou de la gorge...
L'huile essentielle a aussi été utilisée par l'industrie des parfums et arômes.
Mais cette huile essentielle, cancérigène et hépatotoxique, n'est pratiquement plus utilisée, même si on peut trouver de l'huile essentielle de sassafras débarrassée de son principal constituant toxique (le safrole).

Le sassafras a également connu des usages culinaires (dont certains subsistent en Amérique du Nord) :
- les jeunes pousses ont été consommées en salade ou bien cuites ;
- on a largement consommé en amérique le thé de sassafras ;
- la poudre de racine séchée a servi de condiment et d'épaississant, et aussi d'arôme pour boissons ou confiseries ;
- la poudre de feuilles séchées, la poudre d'écorce et les fruits ont également servi de condiment ;
- les feuilles et les fleurs ont servi à préparer des tisanes ;
- les racines servent toujours à fabriquer la "root beer" (racinette), une boisson peu ou pas fermentée, aromatisée avec diveres plantes, réglisse, vanille, muscade, sassafras...



Les Lauriers des Iroquois à Paris

La Mairie de Paris recense 12 lauriers des iroquois à Paris, tous de l'espèce Sassafras albidum, de hauteur moyenne 5 mètres :

12 Sassafras albidum ▼ [1 photos]

Lauriers des Iroquois à Paris, 1 photos
Laurier des Iroquois numéro 306343 aout 2021
arbre n°306343
aout 2021
Sassafras albidum

Cliquez sur les photos pour plus de détails

Cliquez ici pour localiser les lauriers des iroquois référencés par la Mairie de Paris sur la carte
Cliquez ici pour examiner la répartition par taille des lauriers des iroquois référencés par la Mairie de Paris

Le plus grand laurier des iroquois référencé par la Mairie de Paris mesure 7 mètres de haut. C'est l'arbre numéro 2019596 situé Ecole du Breuil / Route de la Ferme bois de Vincennes.
Cliquez ici pour le localiser sur la carte de Paris

Le plus gros laurier des iroquois référencé par la Mairie de Paris mesure 80 centimètres de circonférence. C'est l'arbre numéro 123483 situé parc de Belleville Paris 20ème arrondissement.
Cliquez ici pour le localiser sur la carte de Paris

Aucun laurier des iroquois parisien n'a été classé remarquable.


Voir la carte interactive des arbres de Paris