Arbres de Paris
 


Les genévriers (Juniperus) sont des conifères à feuillage persistant originaires de tous les continents.
Ils font partie de la famille des Cupressaceae, comme le cyprès, le cyprès chauve, le faux-cyprès, le séquoia, le métaséquoia, le thuya, le libocèdre, le cryptomeria, le hiba, le cunninghamia ou le platycladus.
De croissance lente, ils peuvent vivre très longtemps (plus de 1000 ans pour certaines espèces) et se présentent selon les espèces sous forme de buissons, d'arbustes ou d'arbres pouvant atteindre une trentaine de mètres de haut.

Leur port est très variable ; avec des branches tout le long du tronc, il peuvent être buissonnants, rampants, colonnaires, élancés, étalés, arrondis...

Leur feuillage vert, vert-bleu ou vert-gris peut être constitué de petites aiguilles (groupées par 2 ou par 3, souvent piquantes, comme chez le genévrier commun ou le genévrier cade) ou bien de petites écailles (souvent piquantes) plaquées contre le rameau, parfois les deux sur le même arbre (aiguilles sur les jeunes rameaux et écailles sur les plus âgés, comme chez le genévrier sabine).
Les aiguilles ou écailles disposent de glandes aromatiques et dégagent une forte odeur au froissement.

Selon les espèces, les fleurs mâles et femelles sont soit portées par le même arbre (par exemple chez le genévrier sabine), soit portées par des pieds mâles et des pieds femelles (par exemple chez le genévrier commun).
Les fleurs mâles sont de petits chatons ovoides jaunes ou brunâtres.
Les fleurs femelles sont de petits cônes à trois écailles molles.
Elles se transforment en petites baies d'abord vertes puis rougeâtres, brunes, bleuâtres ou noires (appelées galbules ; botaniquement il s'agit en fait de cônes).

L'écorce du tronc, grise ou brunâtre, est fibreuse et se desquame.


Il existe plus de cinquante espèces de genévrier et de nombreuses variétés.
En France, les plus répandues sont le genévrier commun (Juniperus communis), le genévrier cade (Juniperus oxycedrus) et le genévrier sabine (Juniperus sabina).
Dans les parcs et jardins parisiens, on rencontre surtout le genévrier commun (Juniperus communis), le genévrier à port étalé (Juniperus x media), le genévrier de Chine (Juniperus chinensis) et le genévrier de Virginie (Juniperus virginiana).



• Le genévrier commun (Juniperus communis, genièvre, peteron) est le genévrier sauvage le plus répandu en France.
Souvent limité à un buisson étalé ou un arbuste buissonnant dressé, il peut prendre des formes variées : buisson rampant, arbrisseau au tronc tortueux, arbuste dressé, parfois pyramidal... Généralement limité à quelques mètres de haut, il peut parfois atteindre une quinzaine de mètres de haut.
Sa croissance est lente, mais il peut vivre plus de mille ans.

Ses petites ainguilles (0,5 à 1,5 centimètres), groupées par trois perpendiculairemant au rameau, raides, très piquantes, sont vertes (ou vert-gris) et barrées d'une bande longitudinale blanche sur le dessus
.

En avril-mai, apparaissent sur les pieds mâles de très petits chatons ovoides jaune pâle (quelques millimètres de long).
Sur les pieds femelles, les fleurs (cônes) femelles se transforment en petites "baies" rondes (4 à 8 millimètres de diamètre), d'abord vertes, puis bleuâtres, et finalement noires à maturité (3 ans après la floraison)
. Elles contiennent trois petites graines.
Ce sont les "baies de genièvre".

L'écorce grise ou brunâtre se fissure verticalement ou s'écaille.

Les baies de genièvre sont utilisées comme condiment, notamment pour la choucroute.
Elles aromatisent aussi le gin, le genièvre, ou des liqueurs.

Les baies et les jeunes pousses sont utilisées en phytothérapie, aromathérapie et gemmothérapie, notamment sous forme d'infusion, de décoction, d'huile essentielle ou de macérat.
Elles ont des propriétés diurétiques (utilisés en cas d'infection urinaire), et facilitent la digestion.
L'huile essentielle tirée des baies, ou bien des rameaux et des baies, est utilisée en application externe en cas de douleurs musculaires et articulaires, d'affections cutanées ou de cellulite.
L'huile essentielle de rameaux est utilisée en parfumerie.



• Le genévrier cade (Juniperus oxycedrus, genévrier oxycèdre, arbre à cade) est un arbrisseau ou arbuste dressé qui dépasse rarement quelques mètres de haut. On le trouve à l'état naturel en France en zone méditerranéenne.
Comme celles du genevrier commun, ses aiguilles sont fixées par trois sur les rameaux. Elles sont plus longues (1 à 2,5 centimètres de long) et parcourues sur le dessous par deux bandes longitudinales blanches (bandes stomatiques).
Les baies sont brunâtres ou rougeâtres à maturité.

On fabrique l'"huile de cade" par pyrolyse du bois de genévrier cade.
Elle a des applications vétérinaires (entretien des sabots de chevaux, répulsif pour insectes et tiques).
En médecine humaine, elle peut être utilisée en cas de problèmes cutanés (démangeaisons, psoriasis, dermites, pellicules, cheveux gras, gale, blessures...).



• Le genévrier de Chine (Juniperus chinensis) est un grand arbuste étalé ou un petit arbre à port conique originaire d'Asie.
De croissance lente, il peut dépasser vingt mètres de haut.
Ses feuilles sont de petites aiguilles plates (0,5 à 1,5 centimètres), groupées par deux ou trois, vert foncé ou vert bleuté et barrées de deux bandes longitudinales blanches sur le dessus, ou bien de petites écailles plaquées contre le rameau.
En avril-mai apparaissent de petits chatons mâles jaunes (longs d'environ cinq millimètres) et de petits cônes femelles, soit sur le même arbre, soit sur des pieds mâles et femelles séparés.
Les baies ovoides, d'abord vert-bleu, brunissent à maturité.



• Le genévrier sabine (Juniperus sabina, Juniperus recurva, sabinier, sabine, genévrier fétide) est un arbrisseau d'origine européenne qui dépasse rarement quelques mètres de haut mais peut tout de même vivre plus de 1000 ans et dépasser 15 mètres de haut.
Son port est étalé, aplati, souvent prostré et très touffu. Ses longues branches horizontales se redressent à leur extrémité.
Ses feuilles sont des aiguilles vert foncé piquantes de 5 millimètres de long sur les jeunes rameaux et de petites écailles vertes ou bleu-vert plaquées sur les rameaux plus âgés. Elles dégagent au froissement une odeur désagréable.
La floraison intervient en avril-mai, les fleurs mâles et femelles apparaissant généralement (mais pas toujours) sur le même arbre.
Les petites baies sont bleu-noir à maturité.



• Le genévrier à port étalé (Juniperus x media, genevrier hybride) est un hybride entre le genévrier de Chine (Juniperus chinensis) et le genévrier sabine (Juniperus sabina).
De croissance lente il atteint rarement trois mètres de haut, mais, de port très étalé, il peut dépasser quatre mètres de large
.
Ses feuilles sont de petites écailles vert-bleu-gris
.
Ses baies sont noires.



• Le genévrier de Virginie (Juniperus virginiana, cèdre de Virginie, cèdre rouge) est un arbre d'origine américaine à croissance lente, mais qui peut vivre plusieurs centaines d'années et atteindre une vingtaine de mètres de haut.
Son port est conique, plus ou moins étroit, parfois colonnaire.
Son feuillage vert-gris comprend de petites aiguilles piquantes (moins d'un centimètre de long) et de petites écailles (1,5 à 2 millimètres de long).
Les fruits ovoides sont bleuâtres
.
L'écorce grisâtre teintée de brun, se fissure et s'exfolie longitudinalement
.

L'huile essentielle extraite du bois de genévrier de Virginie est utilisée pour traiter varices, jambes lourdes, hémorroides et cellulite. Elle aurait aussi une certaine efficacité contre les rhumatismes.
Elle est également utilisée en parfumerie.



Les Genévriers à Paris

La Mairie de Paris recense 33 genévriers à Paris, de hauteur moyenne 4 mètres :

13 Juniperus communis ▼ [3 photos]
5 Juniperus virginiana ▼ [2 variétés ou cultivars 6 photos dont 3 d'arbres non référencés par la Mairie de Paris]
3 Juniperus
3 Juniperus chinensis ▼ [2 variétés ou cultivars 1 photos dont une d'arbre non référencé par la Mairie de Paris]
3 Juniperus sabina ▼ [2 variétés ou cultivars ]
3 Juniperus x pfitzeriana ▼ [1 photos]
2 Juniperus x media ▼ [2 photos dont 2 d'arbres non référencés par la Mairie de Paris]
1 Juniperus thurifera

Genévriers à Paris, 13 photos
Genévrier numéro juniperus-media_48.84714-2.253132 mai 2022Genévrier numéro juniperus-media_48.84714-2.253132 mai 2022Genévrier numéro 136221 septembre 2021Genévrier numéro 136221 septembre 2021Genévrier numéro 136221 septembre 2021Genévrier numéro 2026649 octobre 2021Genévrier numéro 2026649 octobre 2021Genévrier numéro 2026649 octobre 2021Genévrier numéro 2024184-2024185 octobre 2021Genévrier numéro juniperus-chinensis--xz2024184-2024185_48.821361-2.4565957 octobre 2021Genévrier numéro juniperus-virginiana--xz2024161_48.8216567-2.4566243 novembre 2021Genévrier numéro juniperus-virginiana--xz2024161_48.8216567-2.4566243 novembre 2021Genévrier numéro juniperus-virginiana--xz2024161_48.8216567-2.4566243 novembre 2021
arbre non référencé
mai 2022
Juniperus x media
arbre non référencé
mai 2022
Juniperus x media
arbre n°136221
septembre 2021
Juniperus virginiana
arbre n°136221
septembre 2021
Juniperus virginiana
arbre n°136221
septembre 2021
Juniperus virginiana
arbre n°2026649
octobre 2021
Juniperus communis
planté en 04 2021
arbre n°2026649
octobre 2021
Juniperus communis
planté en 04 2021
arbre n°2026649
octobre 2021
Juniperus communis
planté en 04 2021
arbres n°2024184, 2024185
octobre 2021
Juniperus x pfitzeriana
arbre n° ex-2024184
octobre 2021
Juniperus chinensis
supprimé en 03 2024
arbre n° ex-2024161
novembre 2021
Juniperus virginiana
supprimé en 03 2024
arbre n° ex-2024161
novembre 2021
Juniperus virginiana
supprimé en 03 2024
arbre n° ex-2024161
novembre 2021
Juniperus virginiana
supprimé en 03 2024

Cliquez sur les photos pour plus de détails

Cliquez ici pour localiser les genévriers référencés par la Mairie de Paris sur la carte
Cliquez ici pour examiner la répartition par taille des genévriers référencés par la Mairie de Paris

Les 3 plus grands genévriers référencés par la Mairie de Pariss mesurent 7 mètres de haut :
- L'arbre numéro 2012029 situé square Sainte Odile / 1 boulevard de la Somme Paris 17ème arrondissement
- L'arbre numéro 2012030 situé square Sainte Odile / 1 boulevard de la Somme Paris 17ème arrondissement
- L'arbre numéro 136221 situé jardin des Serres d'Auteuil / 1 avenue Gordon Bennett Paris 16ème arrondissement
Cliquez ici pour les localiser sur la carte de Paris

Le plus gros genévrier référencé par la Mairie de Paris mesure 95 centimètres de circonférence. C'est l'arbre numéro 2012030 situé square Sainte Odile / 1 boulevard de la Somme Paris 17ème arrondissement.
Cliquez ici pour le localiser sur la carte de Paris

Aucun genévrier parisien n'a été classé remarquable.


Voir la carte interactive des arbres de Paris
Voir les plus beaux arbres à ne pas manquer aujourd'hui à Paris