Arbres de Paris
 


Les cyprès (Cupressus) sont des conifères à feuillage persistant originaires du bassin méditerranéen, d'Amérique du Nord ou d'Asie.

Il font partie de la famille des Cupressaceae, comme le cyprès chauve, le faux-cyprès, le séquoia, le métaséquoia, le thuya, le genévrier, le libocèdre, le cryptomeria, le hiba, le cunninghamia ou le platycladus.

Ils ressemblent énormément aux faux-cyprès (du genre Chamaecyparis) avec lesquels ils sont très souvent confondus (la frontière entre les deux genres est d'ailleurs assez floue et mouvante, et il existe des hybrides entre cyprès et faux-cyprès, comme le cyprès de Leyland) ; et on peut aussi les confondre avec les thuyas, avec les hibas, avec certains genévriers et même avec les séquoias.

Quelques éléments peuvent aider à les distinguer
- Les rameaux des faux-cyprès et des thuyas (ainsi que ceux du cyprès de Leyland) sont généralement aplatis : constitués de petites branches disposées dans un même plan (un peu comme des feuilles de fougère), ce qui n'est pas le cas des cyprès ;
- Les cônes des faux-cyprès sont très petits (rarement plus d'un centimètre de diamètre) en comparaison de ceux des cyprès ;
- les cônes des faux-cyprès et des cyprès sont globuleux, presque sphériques, un peu bosselés, contrairement à ceux des thuyas ou des libocèdres qui sont ovales allongés ;
- les cônes de faux-cyprès sont constitués de 8 à 14 écailles, ceux des cyprès de 4 à 14 écailles, ceux de thuyas de 4 à 8 écailles dotées chacune d'une pointe recourbée ; les fruits du genévrier ne sont pas formés d'écailles mais ressemblent à des baies ;
- Dans les cônes de faux-cyprès ou de thuya, chaque écaille porte seulement quelques graines (rarement plus de 4), alors que pour les cyprès c'est plus de quatre et jusqu'à une vingtaine ;
- La flèche du faux-cyprès est généralement souple et souvent courbée, voire retombante, alors que celle des cyprès reste dressée ;
- Les feuilles de faux-cyprès et de thuyas, en forme d'écaille (pour les arbres matures), portent souvent au verso des bandes stomatiques blanchâtres en forme de croix ou de papillon, ce qui n'est pas le cas des cyprès (bandes stomatiques peu ou pas visibles) ;
- Les feuilles de la plupart des thuyas (à l'exception du thuya oriental peu odorant) dégagent au froissement une odeur agréable fortement aromatique (odeur de pomme, ananas, citron, eucalyptus...).
Les feuilles froissées des cyprès dégagent également une odeur aromatique agréable (citron, citronnelle, résine...).
Les faux-cyprès se distinguent par une odeur au froissement moins intense mais un peu âcre, amère, piquante, épicée ou aigre (persil, gingembre, résine, boisée...).

Donc, les cyprès se reconnaissent par une flèche dressée, des rameaux disposés de manière tridimensionnelle (plutôt cylindriques et non aplatis comme chez les faux-cyprès et la plupart des thuyas, sauf pour le cyprès de McNab), souvent un peu pleureurs, des feuilles en forme d'écaille avec des bandes stomatiques absentes ou peu visibles en dessous et une odeur aromatique agréable au froissement, et des cônes relativement gros (généralement plus d'un centimètre de diamètre), presque sphériques, constitués d'écailles portant chacune 5 à 20 graines.



Les cyprès sont des arbres ou arbustes à port buissonnant, à feuillage persistant. Les plus grands peuvent atteindre une cinquantaine de mètres de haut. Ils peuvent vivre plusieurs centaines d'années (voire plusieurs milliers d'années).
Leur port est très variable selon les espèces (et même parfois au sein d'une même espèce), allant de colonnaire étroit à conique plus ou moins large ou un peu arrondi étalé...

Les rameaux sont organisés de manière tridimensionnelle (plutôt cylindriques et non aplatis comme chez les faux-cyprès et la plupart des thuyas, sauf pour le cyprès de McNab)


Les feuilles sont différentes pour les jeunes arbres (les quelques premières années) et les arbres plus âgés.
Les feuilles des jeunes sujets sont de fines aiguilles d'environ un centimètre de long, non piquantes.
Celles des sujets plus âgés sont de petites écailles (quelques millimètres de long), non piquantes, plaquées contre les rameaux, disposées en deux paires de rangées opposées. Elles portent souvent des glandes à résine.
Elles dégagent une forte odeur aromatique ou résineuse au froissement.

La floraison intervient au printemps avec l'apparition de nombreux petits cônes mâles ovales allongés à l'extrémité des petits rameaux. Ils sont constitués d'une dizaine de petites écailles verdâtres puis jaunes ou orangées (appelées microsporophylles) qui émettent une grande quantité de pollen (allergisant)
.

Les cônes femelles arrondis ou ovales, verdâtres ou bleutées, composés de 6 à 12 écailles (parfois jusqu'à 16), mesurent en général plus d'un centimètre de diamètre et pour certaines espèces jusqu'à 4 centimètres. Chaque écaille, dotée d'une bosse ou petite pointe, porte entre 5 et plus de 20 petites graines aplaties munies de deux ailes étroites.
A maturité (après environ deux ans, parfois beaucoup plus), les écailles s'ouvrent pour libérer les graines. Le cône ouvert peut rester longtemps sur l'arbre.

L'écorce du tronc est grise, brun clair ou rougeâtre et tend à se fissurer ou à s'écailler ou se détacher par lanières verticales avec l'âge.



Il existe, selon les experts, une quinzaine à une trentaine d'esopèces différentes de cyprès du genre Cupressus.
Le plus connu et le plus facilement reconnaissable est le cyprès de Provence (cyprès commun, Cupressus sempervirens), mais on rencontre souvent le cyprès de Leyland (x Cupressocyparis leylandii), le cyprès de l'Arizona (Cupressus arizonica) et le cyprès de Lambert (Cupressus macrocarpa).



• Le cyprès de Provence (Cupressus sempervirens, cyprès commun, cyprès d'Italie, cyprès sempervirent) est originaire de Turquie, mais c'est devenu un élément caractéristique des paysages méditerranéens.

Il peut vivre plusieurs centaines (voire milliers) d'années et atteindre une quarantaine de mètres de haut.
On le reconnait facilement à son port colonnaire très étroit caractéristique (avec des branches touffues très serrées vers le haut contre le tronc très droit)
et à son feuillage vert sombre... sauf quand il adopte un port étalé avec des branches écartées et parfois presque horizontales
.

Selon certains experts, des graines issues d'un cyprès colonnaire peuvent très bien donner un cyprès étalé !
Selon d'autres, il s'agit de deux variétés différentes, Cupressus sempervirens fastigiata (dit cyprès femelle) et Cupressus sempervirens horizontalis (dit cyprès mâle).

Les feuilles sont différentes pour les jeunes arbres et les arbres plus âgés.
Les feuilles des jeunes sujets sont de fines aiguilles d'environ un centimètre de long, non piquantes.
Celles des sujets plus âgés sont de petites écailles (quelques millimètres de long) vert foncé, non piquantes, plaquées contre les rameaux, disposées en deux paires de rangées opposées.
Elles portent de petites glandes à résine et dégagent une odeur aromatique résineuse au froissement.

La floraison intervient entre février et avril.
Les petits cônes mâles ovales allongés, à l'extrémité des petits rameaux, sont constitués de petites écailles verdâtres puis jaunâtres ou brunâtres (appelées microsporophylles) qui émettent une grande quantité de pollen (allergisant).

Les cônes femelles, arrondis ou ovales, verdâtres, bleuâtre, grisâtres ou bruns, composés de 6 à 14 écailles, mesurent entre 2 et 4 centimètres de long
. Chaque écaille, dotée d'une petite pointe, porte entre 5 et plus de 20 petites graines aplaties munies de deux ailes étroites.
A maturité (après environ deux ans), les écailles s'ouvrent pour libérer les graines (jusqu'à une centaine par cône). Le cône ouvert peut rester longtemps sur l'arbre
.

L'écorce du tronc, grise ou brun clair (parfois rougeâtre), d'abord lisse, se crevasse longitudinalement avec l'âge
.

De nombreuses variétés de Cupressus sempervirens ont été sélectionnées, mais Cupressus sempervirens 'Horizontalis' se distingue des autres par ses branches étalées. Il est surtout utilisé pour constituer des haies.
Les autres variétés se ressemblent beaucoup avec une silhouette étroite très droite (variétés Fastigiata, Stricta, Pyramidalis, Totem).
La variété Cupressus sempervirens 'Totem' présente la particularité d'être stérile et donc de ne pas avoir une silhouette déformée par la présence de cônes.

On attribue aux cônes et rameaux de Cupressus sempervirens de multiples vertus médicinales.

Les cônes sont utilisés en infusion ou décoction surtout pour leurs propriétés veinotoniques. Ils seraient utiles en cas de jambes lourdes, varices, hémorroïdes, incontinence, diarrhée, problèmes de prostate, problèmes menstruels...

Les rameaux, surtout sous forme d'huile essentielle ou de teinture mère, ont également des propriétés veinotoniques. Ils sont utilisés surtout par voie externe et seraient utiles en cas de jambes lourdes, d'hémorroïdes, de varices, d'hématomes, de cellulite, de problèmes prostatiques, d'énurésie.
Egalement utiles comme antitussif (toux spasmodiques, coqueluche, tuberculose...).

L'huile essentielle entre également dans la compositions de crèmes pour peaux grasses, crèmes anti-acné, crèmes solaires, crèmes de massage, crèmes adoussissantes, crèmes après-rasage, shampooings...
En parfumerie, elle sert de fixateur de parfums.



• Le cyprès de Leyland (Cupressocyparis x leylandii, Cupressus x leylandii) et un hybride naturel entre le cyprès de Lambert et un faux-cyprès, Chamaecyparis nootkatensis (Xanthocyparis nootkatensis, Cupressus nootkatensis, cyprès de Nootka).
Il conserve d'ailleurs certaines caractéristiques du faux-cyprès comme des rameaux aplatis.
Sa croissance est plus rapide que celles des autres cyprès.
Il est souvent utilisé pour constituer des haies.
Son port est conique étroit, presque colonnaire, mais, s'il n'est pas taillé, il s'arrondit avec l'êge et peut dépasser 30 mètres de haut.
Ses rameaux vert sombre sont aplatis (commes ceux du thuyathuya ou du faux-cyprès). Les feuilles sont de petites écailles de 1.5 à 3 centimètres de long.
Il porte de petits cônes sphériques d'environ un centimètre de diamètre.



• Le cyprès de Lambert ou cyprès de Monterey (Cupressus macrocarpa, Cupressus lambertiana, cyprès à gros fruits), d'origine américaine, a été fortement implanté le long de la côte bretonne.
Son port pyramidal ou colonnaire quand il est jeune, évolue souvent avec l'âge vers un port étalé et tabulaire avec de grosses branches horizontales (comme un cèdre du Liban). Il peut atteindre une quarantaine de mètres de haut.
Ses feuilles dégagent au froissement une odeur citronnée caractéristique.
On le reconnait à ses gros cônes ronds (2.5 à 4 cm de diamètre).



• Le cyprès de l'Arizona (Cupressus arizonica, cyprès bleu) est un autre cyprès d'origine américaine.
De croissance assez rapide, il peut atteidre 25 mètres de haut.
Son port conique assez large
peut devenir ovoide très allongé.
On le reconnait à son feuillage vert bleu ou gris vert.
Ses rameaux ne sont pas aplatis, plutôt cylindriques
.
Les feuilles sont de petites écailles pointues collées contre les rameaux.
Les petits cônes mâles ne mesurent que quelques millimètres de long. Ils sont jaunes de pollen en février-mars
.
Les cônes femelles, sphériques, de 1.5 à 3 centimètres de diamètre, verts
puis gris brun
, sont généralement constitués de 6 à 8 écailles qui restent fermées plusieurs années.
L'écorce du tronc, d'abord rougeâtre et lisse, tend à s'exfloier avec l'âge en lanières ou écailles laissant apparaitre une nouvelle écorce brune
.



Les Cyprès à Paris

La Mairie de Paris recense 1223 cyprès à Paris, de hauteur moyenne 8 mètres :

558 x Cupressocyparis leylandii ▼ [2 photos]
338 Cupressus sempervirens ▼ [5 variétés ou cultivars 23 photos]
261 Cupressus arizonica ▼ [2 variétés ou cultivars 25 photos dont 3 d'arbres non référencés par la Mairie de Paris]
60 Cupressus  ▼ [6 photos]
3 x Cupressocyparis
2 Cupressus funebris ▼ [2 photos]
1 Cupressus macrocarpa

Photos d'espèces non répertoriées par la Mairie de Paris  ▼


Cyprès à Paris, 62 photos
Cyprès numéro 266093-266364 janvier 2022Cyprès numéro 106694 février 2022Cyprès numéro 106703-106694 février 2022Cyprès numéro cupressus-cashmeriana_48.841485-2.360478 février 2024Cyprès numéro cupressus-cashmeriana_48.841485-2.360478 février 2024Cyprès numéro 155614 avril 2022Cyprès numéro 155614 avril 2022Cyprès numéro 155614 avril 2022Cyprès numéro 136219 mai 2022Cyprès numéro 136219 mai 2022Cyprès numéro 136219 mai 2022Cyprès numéro 121494 mai 2022Cyprès numéro 121494 mai 2022Cyprès numéro 121494 mai 2022Cyprès numéro 121494 mai 2022Cyprès numéro 121494 mai 2022Cyprès numéro cupressus-arizonica_48.84405-2.35883 mai 2022Cyprès numéro cupressus-arizonica_48.84405-2.35883 mai 2022Cyprès numéro cupressus-arizonica_48.84405-2.35883 mai 2022Cyprès numéro 138473 juin 2021Cyprès numéro 138473-138474 juin 2021Cyprès numéro 109105 juillet 2021Cyprès numéro 109105 juillet 2021Cyprès numéro 155612 juillet 2023Cyprès numéro 155612 juillet 2023Cyprès numéro 121494 juillet 2021Cyprès numéro 121494 juillet 2021Cyprès numéro 121494 juillet 2021Cyprès numéro 2034288-2034289-2034303-2034301 juillet 2021Cyprès numéro 133594-133593-133600-133601 aout 2021Cyprès numéro 136387 aout 2023Cyprès numéro 136387 aout 2023Cyprès numéro 113004-114415-112257 aout 2021Cyprès numéro 114415 aout 2021Cyprès numéro 114415 aout 2021Cyprès numéro 108529 aout 2021Cyprès numéro 108757-108759 aout 2021Cyprès numéro 108529 aout 2021Cyprès numéro 131140 aout 2021Cyprès numéro 131140 aout 2021Cyprès numéro 2027325 septembre 2021Cyprès numéro 125113 octobre 2021Cyprès numéro 125113 octobre 2021Cyprès numéro 125113 octobre 2021Cyprès numéro 139210-139209 octobre 2021Cyprès numéro 159363 octobre 2021Cyprès numéro 159363 octobre 2021Cyprès numéro 2033903-2033904-2033894 octobre 2021Cyprès numéro 159363 octobre 2021Cyprès numéro 2024544-2024545-2024546 novembre 2021Cyprès numéro 2024545 novembre 2021Cyprès numéro 113325-113324 novembre 2023Cyprès numéro 113325 novembre 2023Cyprès numéro 113325 novembre 2023Cyprès numéro 113325 novembre 2023Cyprès numéro 113325 novembre 2023Cyprès numéro cupressus-dupreziana_48.84206-2.35895 novembre 2022Cyprès numéro cupressus-dupreziana_48.84206-2.35895 novembre 2022Cyprès numéro 155612 novembre 2021Cyprès numéro 155612 novembre 2021Cyprès numéro 155612 novembre 2021Cyprès numéro 109105-109106-109107 novembre 2021
arbres n°266093, 266364
janvier 2022
Cupressus sempervirens
266364 - planté en 04 2021
arbre n°106694
février 2022
Cupressus arizonica
arbres n°106703, 106694
février 2022
Cupressus arizonica
arbre non référencé
février 2024
Cupressus cashmeriana
arbre non référencé
février 2024
Cupressus cashmeriana
arbre n°155614
avril 2022
Cupressus sempervirens
arbre n°155614
avril 2022
Cupressus sempervirens
arbre n°155614
avril 2022
Cupressus sempervirens
arbre n°136219
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°136219
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°136219
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
mai 2022
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre non référencé
mai 2022
Cupressus arizonica
arbre non référencé
mai 2022
Cupressus arizonica
arbre non référencé
mai 2022
Cupressus arizonica
arbre n°138473
juin 2021
Cupressus sempervirens 'Stricta'
arbres n°138473, 138474
juin 2021
Cupressus sempervirens 'Stricta'
arbre n°109105
juillet 2021
Cupressus sempervirens 'Totem'
arbre n°109105
juillet 2021
Cupressus sempervirens 'Totem'
arbre n°155612
juillet 2023
Cupressus sempervirens
arbre n°155612
juillet 2023
Cupressus sempervirens
arbre n°121494
juillet 2021
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
juillet 2021
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°121494
juillet 2021
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbres n°2034288, 2034289, 2034303, 2034301
juillet 2021
Cupressus sempervirens 'Totem'
2034288 - planté en 05 2021
2034289 - planté en 05 2021
2034303 - planté en 05 2021
2034301 - planté en 05 2021
arbres n°133594, 133593, 133600, 133601
aout 2021
Cupressus sempervirens 'Fastigia'
arbre n°136387
aout 2023
Cupressus funebris
arbre n°136387
aout 2023
Cupressus funebris
arbres n°113004, 114415, 112257
aout 2021
Cupressus
arbre n°114415
aout 2021
Cupressus
arbre n°114415
aout 2021
Cupressus
arbre n°108529
aout 2021
Cupressus
arbres n°108757, 108759
aout 2021
Cupressus arizonica
arbre n°108529
aout 2021
Cupressus
arbre n°131140
aout 2021
x Cupressocyparis leylandii
arbre n°131140
aout 2021
x Cupressocyparis leylandii
arbre n°2027325
septembre 2021
Cupressus
arbre n°125113
octobre 2021
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°125113
octobre 2021
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbre n°125113
octobre 2021
Cupressus arizonica 'Glauca'
arbres n°139210, 139209
octobre 2021
Cupressus sempervirens 'Stricta'
arbre n°159363
octobre 2021
Cupressus sempervirens 'Pyramidalis'
arbre n°159363
octobre 2021
Cupressus sempervirens 'Pyramidalis'
arbres n°2033903, 2033904, 2033894
octobre 2021
Cupressus sempervirens 'Stricta'
2033903 - planté en 04 2021
arbre n°159363
octobre 2021
Cupressus sempervirens 'Pyramidalis'
arbres n°2024544, 2024545, 2024546
novembre 2021
Cupressus sempervirens
arbre n°2024545
novembre 2021
Cupressus sempervirens
arbres n°113325, 113324
novembre 2023
Cupressus arizonica
arbre n°113325
novembre 2023
Cupressus arizonica
arbre n°113325
novembre 2023
Cupressus arizonica
arbre n°113325
novembre 2023
Cupressus arizonica
arbre n°113325
novembre 2023
Cupressus arizonica
arbre non référencé
novembre 2022
Cupressus dupreziana
photo S Muller
arbre non référencé
novembre 2022
Cupressus dupreziana
photo S Muller
arbre n°155612
novembre 2021
Cupressus sempervirens
arbre n°155612
novembre 2021
Cupressus sempervirens
arbre n°155612
novembre 2021
Cupressus sempervirens
arbres n°109105, 109106, 109107
novembre 2021
Cupressus sempervirens 'Totem'

Cliquez sur les photos pour plus de détails

Cliquez ici pour localiser les cyprès référencés par la Mairie de Paris sur la carte
Cliquez ici pour examiner la répartition par taille des cyprès référencés par la Mairie de Paris

Les 8 plus grands cyprès référencés par la Mairie de Pariss mesurent 18 mètres de haut :
- L'arbre numéro 134821 situé square Alfred Capus / 118 boulevard Suchet Paris 16ème arrondissement
- L'arbre numéro 113326 situé Grande Pelouse parc Montsouris / 28 boulevard Jourdan Paris 14ème arrondissement
- L'arbre numéro 113325 situé Grande Pelouse parc Montsouris / 28 boulevard Jourdan Paris 14ème arrondissement
- L'arbre numéro 185705 situé Ecole Elementaire / 64 rue Dunois Paris 13ème arrondissement
- L'arbre numéro 185708 situé Ecole Elementaire / 64 rue Dunois Paris 13ème arrondissement
- L'arbre numéro 113327 situé Grande Pelouse parc Montsouris / 28 boulevard Jourdan Paris 14ème arrondissement
- L'arbre numéro 134806 situé square Alfred Capus / 118 boulevard Suchet Paris 16ème arrondissement
- L'arbre numéro 185706 situé Ecole Elementaire / 64 rue Dunois Paris 13ème arrondissement
Cliquez ici pour les localiser sur la carte de Paris

Le plus gros cyprès référencé par la Mairie de Paris mesure 305 centimètres de circonférence. C'est l'arbre numéro 155370 situé cimetière de Pantin / Div 144 Seine-saint-denis.
Cliquez ici pour le localiser sur la carte de Paris

Aucun cyprès parisien n'a été classé remarquable.


Voir la carte interactive des arbres de Paris